06 . 12 . 2019

Résidence d’architecte

Concerné par l’hybridité et la collatéralité, occupé à construire des passerelles entre les disciplines, sur une proposition de AHA, le Centre Wallonie Bruxelles Paris se tourne vers la première des pratiques créatives, celle qui permet que les choses aient lieu : l’architecture. Conscient du contraste entre une localisation inespérée (face au Centre Pompidou) et une spatialité compliquée, le CWB Paris prend courageusement l’espace à bras le corps et, dans une formule inédite, invite des architectes en résidence. Ce faisant, il les invite à participer à sa mutation fantasmée et sa renaissance possible dans le cadre de la conférence performée qui s’en suivra. Inscrits dans de nouvelles pratiques performatives ou situationnistes de l’architecture, issus de la scène belge francophone émergeante, les résidents ont accès à toutes les temporalités, décisions, actions du Centre, qu’elles soient publiques ou privées. Ils auscultent, mesurent et analysent la chronotropie du lieu, ses usages, ses parcours, ses affectations, ses servitudes, ses potentiels. Ils explorent son territoire, arpentent ses alentours, ses accès, ses limites. Les résidents parasitent ou colonisent, c’est selon, mais dans tous les cas, ils assistent. Transitifs, les résidents assistent aussi le Centre dans une vertigineuse mise en abyme car en déconstruisant les mécanismes d’assignation de l’espace, en auscultant les murs et frontières invisibles qui régissent ce lieu culturel, les relations entre ses personnels et la relation à ses publics, ses voisins et aux artistes invités, ils participent à la constitution d’une collection de moments, un index des possibles, utile pour possiblement reconstruire autrement.

APPEL À CANDIDATURE
Date limite de dépôt : vendredi 6 décembre 2019 https://www.wbarchitectures.be/fr/concours/Appel___Residence_d_architectes_DESASSIGNATION_au_CWB_a_Paris/789