06 . 11 . 2019

Lauréats du Prix AMO 2019 Année France-Belgique

En 2019, l’association AMO (Architecture et Maîtres d’Ouvrage) a franchi une nouvelle étape : elle a rendu son Prix annuel et l’a ouvert aux projets réalisés en Belgique. En cette année d’élections européennes, cette édition du Prix AMO confirme les 5 catégories transversales lancées en 2018 — Plus belle métamorphose, Mise en œuvre la plus audacieuse, Typologie la plus créative, Lieu le mieux productif, Meilleur catalyseur urbain — et les complète par le Prix TransEuropArchi. Car ce 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin nous rappelle qu’il reste des murs à abolir, que les murs invisibles sont souvent les plus tenaces, ces murs des formats, des standards, de l’habitude et tous leurs plafonds de verre. Ouvrir à la Belgique pour cette  première européenne est aussi l’occasion de souligner qu’en Belgique il existe une grande qualité dans l’architecture de tous les jours, celle qui constitue le cadre de vie de la majorité, quand les villes ne sont pas que des métropoles, là où les potentiels de réinvention sont innombrables.

Grand Prix : Sophie Delhay, Grand Dijon Habitat

Plus belle métamorphose : Musée de Lodève, Projectile, Communauté de Communes du Lodèvois et Larzac

Mise en œuvre la plus audacieuse : Pavillon d’accueil Clemenceau, Titan, Centres des Monuments nationaux

Typologie la plus créative : Unité(s) Sophie Delhay, Grand Dijon Habitat

Lieu le mieux productif : Alvéole 12, 51N4E, Bourbouze & Graindorge, Ville de Saint Nazaire Sonadev

Meilleur catalyseur urbain : Franz Masereel Centrum, List, HNA

Prix TransEuropArchi : Conservatoire de musique de Montataire
Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck (BE), Hart Berteloot atelier architecture territoire, Ville de Montataire