Plan de communication triennal Entrepot MacDonald

En 2012, sous-exposition et confusion sur l’objet du projet sont les deux entraves majeures du projet hors-norme de reconversion d’un bâtiment emblématique du patrimoine industriel des années 60 en un morceau de ville central, connecté, dense, mixte et durable. Pour les désamorcer, notre plan de communication propose une communication off- et online, renforcée à terme par une grande exposition dans un lieu majeur de diffusion de la culture architecturale et urbaine, liée à un colloque ainsi qu’à un catalogue. Ces préconisations permettent d’atteindre les principales cibles du projet que sont les prescripteurs d’opinion, le grand public et l’interne, cibles qu’il est urgent de toucher au regard des avancées d’un chantier colossal qui, après 5 ans d’études et de travaux, entre seulement dans sa phase visible. Ce plan de communication s’applique à trouver des opportunités de communication qui sont autant de fenêtres de tir dans un calendrier rendu complexe par l’échelonnement des livraisons successives et par la superposition d’un agenda politique bousculé par la tenue des élections municipales. Conçu sur la base d’entretiens réalisés avec les trois associés que sont Marie-Anne Belin, directrice générale de la Semavip, Patrick François, directeur régional Île-de-France de la Caisse des Dépôts et Consignations et Hervé Manet, directeur du pôle promotion chez Icade, mais aussi avec Camille Picard, directrice déléguée de ParisNordEST, Dominique Givois, directeur général adjoint de la Semavip et Vincent Héritier, chargé de mission à la Semavip, ce plan de communication tient compte des souhaits et impératifs des différents associés de la S.A.S ParisNordEST en les accordant aux grandes lignes des préconisations formulées. Il a été validé et appliqué.