Inclination post-critique

BERGER BERGER LAMBERTDepuis 2006 Laurent P. Berger et Cyrille Berger exercent sous l’identité Berger&Berger. Leur travail se développe dans les champs de l’architecture, des arts plastiques et de la scène. En 2010, ils faisaient partie des quarante équipes internationales invitées par Kazuyo Sejima à la 12e Biennale d’Architecture de Venise. Parmi leurs projets, Pompidou Mobile (2009), les résidences d’artistes du Centre International d’Art et du Paysage de l’île de Vassivière (2012), le réaménagement des espaces publics du Centre National de la Danse à Pantin (2016) et l’extension du musée de la Collection Lambert à Avignon qui a été livrée cet été.  Cette architecture neutre, convoquant des formes géométriques simples, fait du musée un « écrin minéral » qualifié par son taux de réverbération. »Si nous voyons un avenir pour l’architecture française, c’est dans cette même inclination post-critique à vider l’architecture de ses superstructures narratives, par l’effacement des subjectivités, pour retrouver une certaine blancheur des choses, leur neutralité psychologique« , écrit à leur propos Philippe Rahm. Berger&Berger ont confié à A H A leur communication. À partir du 26 février 2016, la galerie rueVisconti leur consacre une exposition monographique.