26 . 05 . 2019

Prix AMO Session 2019

En 2019, l’association AMO (Architecture et Maîtres d’Ouvrage) franchit une nouvelle étape : elle rend son Prix annuel et l’ouvre aux projets réalisés en Belgique. Officiellement lancée le 26 mai, jour d’élections européennes, cette édition du Prix AMO confirme les 5 catégories transversales lancées en 2018 et les complète par un tout nouveau prix, le Prix TransEuropArchi. Celui-ci récompensera la meilleure collaboration transfrontalière franco‑belge ayant donné naissance à un projet ambitieux et affirmant une éthique architecturale commune aux maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage. Les 6 Prix seront couronnés par un Grand Prix. En 2019 le Prix AMO s’ouvre à la Belgique. Son objectif est de valoriser de nouvelles façons de construire l’Europe pour redonner de la perspectives à la scène architecturale européenne. Lancée le 26 mai, jour des élections européennes, l’édition 2019 inaugure le prix TransEuropArchi. Il récompense la meilleure collaboration transfrontalière ayant donné naissance à un ambitieux projet architectural et affirmant une éthique architecturale commune aux maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage de part et d’autre de la frontière. Composé d’architectes, de maîtres d’ouvrage, d’industriels et de représentants du Ministère de la culture et du Centre Wallonie Bruxelles Paris, le jury du Prix AMO salue des projets immobiliers qui anticipent les nouveaux modes de vivre, de travailler, de se déplacer et de consommer, mais aussi de financer et construire la ville. La Belgique affiche une étonnante qualité architecturale. Certains parlent d’une nouvelle architecture « made in Belgium », à l’approche radicale et poétique, où la métamorphose post-industrielle transforme des patrimoines oubliés en jalons pour l’avenir. Rendre le Prix AMO 2019 transfrontalier en cette année européenne est aussi l’occasion de souligner qu’en Belgique il existe une grande qualité dans l’architecture de tous les jours, celle qui constitue le cadre de vie de la majorité. Ce plat pays se révèle être une source d’inspiration pour construire et reconstruire les paysages urbains et périphériques, quand les villes ne sont pas que des métropoles, là où les potentiels de réinvention sont innombrables. C’est pour valoriser de nouvelles façons de construire l’Europe et redonner de la perspective à la scène architecturale européenne que le Prix TransEuropArchi est lancé en 2019, avant son ouverture à d’autres pays européens les années suivantes.

24 . 05 . 2019

LIBRE APPROPRIATION

Boîte à outils autant que boîte à idées, ce projet aborde le logement par la pièce, la collection des pièces et leur assemblage présidant au caractère collectif du logement. L’unité de base est donc un outil pour littéralement mettre en pièces les logements dans un collectif qui les assemble plutôt qu’il ne les distingue car l’unité chez Sophie Delay se décline toujours au pluriel. Nous vous invitons à découvrir les 40 logement que l’architecte a réalisés pour Grand Dijon Habitat à Dijon vendredi 24 mai.

31 . 01 . 2019

SUREXPOSITION

à la Galerie d'architecture

Exposition du 31.01 au 20.02

La ville du 21e siècle sera-t-elle la ville des fondations ? Et à quelles conditions ? L’histoire ne fait que commencer. C’est l’intuition de cette exposition dont l’opportunité est le nouveau bâtiment sis au 79 rue des Archives dans le Marais, livré fin 2018 par Lobjoy Bouvier Boisseau Architectes et commandé conjointement par la Fondation Henri Cartier-Bresson et la Fondation François Sommer (plus connue pour son musée de la Chasse et de la Nature), pour y installer ses salles d’exposition, ses archives et ses bureaux pour la première, ses bureaux pour la seconde. La livraison de ce bâtiment constitue un « arrêt sur image » qui fige une projection architecturale, une commande à un temps T, un état de tolérance de la ville par rapport à ses transformations, une personne dans son rôle circonstanciel de maître d’ouvrage et une autre dans celui de maître d’œuvre. SUREXPOSITION saisit son objectif et avance l’hypothèse d’un mouvement plus profond, celui de l’émergence des fondations comme acteurs culturels et urbains de premier plan à Paris.

Une exposition présentée à La Galerie d’architecture du 31 janvier au 20 février 2019.

 

AHAPPY NEW YEAR

JANUARY Make no little plans and only fuelless ones: Welcome to Aerocene.
FEBRUARY Enjoy an unhurried way of being yet show no signs of slowing down.
MARCH www. World Wide Web is 30. What about you?
APRIL Leave the machine to give birth to the spirit.
MAY You MAY  vote at the EU elections.
JUNE What if we transition to a rural urbanism?
JULY Scream for an ice cream and Annabelle 3.
AUGUST Heatwave ! With no efficient climate policy, temperatures might reach 55°c in France in 2050. Yes, 55.
SEPTEMBER Remember architecture is an ongoing case. Never a classified one.
OCTOBER By 2050 Nigeria’s population is expected to surpass that of the US.
NOVEMBER The Berlin Wall fell 30 years ago. How many have you demolished since then?
DECEMBER How was it? Rather Blade Runner or Akira?